Caraquet Flyer

Caraquet Flyer

Bière de glace

La Caraquet Flyer est une Bière de glace 8,5% alc./vol. Une bière à l’origine de style allemand, forte, riche, maltée et très dense.  Elle a des flaveurs très prononcées et elle est un peu visqueuse. Même si les saveurs sont concentrées, l’alcool devrait être doux et réchauffant, et ne devrait pas brûler.

Type : Bière de glace

8.5% acl./vol.

Disponibilité : Produit régulier

Prix 750 ml : 14.25 $

apparence

Cuivre foncé en couleur, avec des reflets rubis. Devrait avoir une bonne clarté due à une longue fermentation. La rétention de la tête peut être modérée. La tête a une couleur ivoire. Des jambes peuvent être perceptibles sur les parois du verre.

 

arôme

Dominé par une balance de malt riche et intense, l’alcool est définitivement présent. Pas d’arôme d’houblon. A des goûts d’esters dérivés du malt qui rappelle les fruits secs (raisin secs, dattes, figues). L’arôme de l’alcool de devrait pas être fort ou rappelant des solvants.

 

Flaveur

Riche, avec une balance maltée sucrée où la présence d’alcool est évidente. Le malt est du Maillard (croute de pain), rôtie, avec des notes de caramel. Pas de goût d’houblon. L’amertume est juste assez prononcée pour contrebalancer la douceur du malt et empêcher que ça soit sucré sirop (écœurant). A des goûts significatifs d’esters (fruits secs). L’alcool est doux, pas fort ni brûlant, et celui-ci devrait aider l’amertume à balancer la présence du malt très prononcée. La finition est maltée et alcoolisée. Ça ne devrait pas être épais, sirop ou trop sucré.

 

Sensation en bouche

Très dense, avec une carbonisation basse. Alcool très présent, sans des lames d’alcool brûlant. Très moelleux, sans goût fort d’alcool, d’amertume, fusels, ou autre flaveur concentrée.

Histoire

Le Caraquet Flyer était un train.  La construction de la ligne de chemin de fer permet, entre les années 1870 et les années 1920, à plusieurs communautés acadiennes d’expédier plus facilement leurs produits agricoles et commerciaux dans les autres régions de l’Amérique du Nord. La construction des hôtels de la région correspond avec l’arrivée du train.