Gabriel

Gabriel

Bière d'épinette

La Gabriel est une bière d’épinette 6,5% alc./vol. Une bière qui est balancée en terme d’houblon-malté, préparée avec des méthodes traditionnelles acadiennes.

Anciennement, on fabriquait une bière d’épinette en utilisant des branches de pruche [mot d’ancien français entré dans la langue anglaise au XVIe siècle pour devenir Spruce]. On bouillait les branches pendant 3 heures jusqu’à ce que l’écorce s’arrache tout seul. On ajoutait de la mélasse. Lorsque le liquide sucré était à la température de la pièce en ajoutait du levain, qui était fait d’houblon et de patates pillées. La bière d’épinette était consommée régulièrement et même quotidiennement car les Acadiens disaient qu’elle leur procurait la santé. En fait, c’est que bouillir l’eau dans le procédé de fabrication tuait les bactéries qui se trouvaient dans leurs puits d’eau à ciel ouvert, souvent à proximité de leur ferme, près du bétail.

Un Philadelphie-Acadien est un cocktail à base de bières fait à moitié de bière Brune-noisette (Évangéline) et à moitié de bière d’épinette (Gabriel).

Type : Bière d’épinette

6.5 % acl./vol.

Disponibilité : Produit régulier

Prix 750 ml : 10.21 $

Apparence

Une couleur dorée pale avec une légère mousse blanche. Avec une rétention basse due aux résines d’épinettes. La bière devrait être claire, mais n’est pas filtrée, peut donc être trouble.

 

Arome

Un arôme légèrement malté, balancé par le houblon terreux. Leger arôme résineux provenant des branches d’épinettes bouillies pendant 3 heures.

 

Flaveur

A des saveurs modérément houblonnées avec des saveurs modérément maltées. La balance entre le houblon et le malt est égale. Le houblon amer devrait rester en arrière bouche. Il n’y a pas de diacétyle.

 

Sensation en bouche

Avec un corps moyen et une carbonisation modérée cette bière à une finition moelleuse et non astringente.

Histoire

Gabriel Lajeunesse est l’ami d’enfance d’Évangéline. Celui-ci est le fils de Basile, forgeron de Grand-Pré. Ils grandissent ensemble comme frère et sœur mais, arrivés à l’adolescence, tombent amoureux l’un de l’autre. Ils deviennent inséparables et se fiancent.

Le lendemain de leurs fiançailles est un jour de fête en l’honneur du jeune couple. Les gens des alentours se rassemblent chez les Bellefontaine où la musique, la danse et un festin accueillent les convives.

La joie des fiançailles de Gabriel et d’Évangéline est de courte durée. Le jour même de la fête arrivent les soldats anglais. Ceux-ci se préparaient depuis quelques jours à la prise du village, leurs navires ancrés au large.

Évangéline Bellefontaine et son amant Gabriel Lajeunesse sont forcés de se séparer peu après leurs fiançailles pendant le Grand Dérangement.

Les jours, les mois, les années se succèdent… mais Évangéline demeure introuvable.

Un jour, une terrible maladie se répand dans Philadelphie. Gabriel qui y est atteint de la fièvre, va mourir à l’hôpital dans les bras de sa bien-aimée.